A l’assaut !

Recroquevillé dans sa cachette, armé d’une noix de coco dans sa main gauche et d’une machette dans sa main droite, il ne fallait pas attaquer quand William fait la cuisine…

Depuis un an William teste et reteste ses rhums arrangés sur ses camarades d’équipage. L’heure est grave trois comas éthyliques, un cancer de l’estomac, deux ciroses et un alcoolisme chronique à tout les niveaux de cale et de cabine.

Maintenant que ses cales sont pleines, William ne laissera pas aborder son vaisseau, mais qu’il est dur de le défendre quand tout ses équipiers sont en train de roupiller. Il va vraiment falloir faire du vilain. William n’a pas d’autre choix que de s’abandonner à sa violence la plus sombre. Il n’y aura pas de quartiers et il ne fera pas de prisonniers.
Depuis le 19 septembre 2016 c’est officiel, les rhums William sont disponibles à la vente. Au programme séries limitées, épices, agrumes rares (vivement novembre mes amis), des fruits enivrants, des idées lumineuses et ces petits je ne sais quoi sous la langue qu’on ne reconnait pas et qu’est-ce que c’est bon !