Mais qui est William?

William, William ? Où est-il encore, il me délaisse? Il en voit une autre j’en suis sûre. Grrr, satanés pirates. S’il revient je lui coupe les choses.

William? William je l’ai vu, il est descendu à la plage cet après-midi, mais je ne l’ai pas revu depuis. Zanahary seul peut le voir tout le jour.

William, William, William, William revient toujours. Reviens vite William, je t’attends.

William? William? Si je le recroise ce William, je le passe par les armes. Il me doit vingt mille pesos que je lui ai prêtés pour affréter un navire. Comment peut-on lâcher vingt mille pesos sur une inconnue? Je vous le demande, mais qu’a-t-il dans la tête ce nègre?

William, William, si je te trouve !

William, William, si je te touche …

William, William (criant) William !

William est assis face à la mer. Elle est calme. Le soleil décline et la faim se fait sentir. William se lève. Il ajuste son lamba sur l’épaule. Il salue bien l’océan et l’assure de revenir bientôt. Il tourne le dos au soleil et dans la chaleur du couchant il emmène l’univers dans son sillage. Il s’en retourne vers la douce Manitra.

De toute manière elle n’a pas du penser à moi de la journée. Je vais manger et dormir. Demain, je reprends la course.